Affronter Le Brouillard

Retour


Introduction

 

        J'ai visité avec l'apôtre Jean en me concentrant sur ce qu'il a dit, et j'ai écouté ses enseignements avec soin. En raison du fait qu'il connaissait Jésus personnellement et nous parlait à son sujet, à travers Jean j'obtiens une vue fraîche des Écritures Saintes du commencement à la fin. Jean nous renvoie au commencement, au commencement de la création où Dieu a créé l'homme et le reste de la création avec lui. Et les Écritures Saintes dès le commencement expriment le plan que Dieu a pour l'homme. Le plan est défini clairement partout dans les Écritures Saintes étant celui d'un rapport, un rapport premièrement entre Dieu et Sa création, l'homme, et deuxièmement de l'homme avec l'homme. Il a révélé progressivement à travers les Écritures Saintes comment Il le voit, et ce qu'Il projette, et en même temps nous a invités à nous joindre à Lui dans Son plan.

        Donc il paraîtrait que Jésus, selon les contes que nous avons reçus, aurait été le premier d'entre les hommes créés à saisir ce thème et à l'adopter. Beaucoup d'hommes avant lui et probablement depuis, ont eu divers degrés de compréhension de ceci. Jésus, l'ayant complètement saisi, le vécut alors et le transmit à ses partisans proches, ses disciples, les apôtres. Il leur donna, comme il dit, tout ce qu'il avait. Donc tout ce qu'il a appris de son Père, Dieu, il leur a transmis afin qu'ils jouissent de la plénitude de ce rapport. En m'approchant de Jean et en vraiment "frottant les épaules" avec lui et en l'écoutant vraiment, je découvre que Jean a saisi en fait ce message, ce plan, et écrit sur ce sujet, rendit témoignage au sujet de Jésus, au sujet de son message, et du fait que Jésus et le message étaient essentiellement les mêmes. Jésus était l'incarnation de son propre message, de l'intention-même de Dieu. Il était l'accomplissement de la volonté de Dieu. Donc Jean, après l'avoir reçu, est devenu une progéniture de Christ, de même espèce.

        Les Écritures nous disent que pour que quelque chose soit validé ou confirmé, cela prend un minimum de deux témoins. Si deux témoins témoignent du même événement, de la chose qu'ils ont vu et entendu, alors c'est corroboré. Mais pour que ces témoins soient valides, ils doivent avoir vraiment vu et entendu l'événement auquel ils témoignent. Ayant écouté Jean, j'irai maintenant visiter avec l'autre apôtre qui a écrit un évangile, un témoignage de ce qu'il a vu et entendu, l'apôtre Matthieu. Non seulement Jean, mais Matthieu aussi connaissait Jésus. Tout en visitant avec Matthieu, j'écouterai et verrai si il confirme en fait le message que j'ai entendu venant de Jean. Avec ceci en tête, je lirai et m'arrêterai de temps à autre pour méditer et faire des remarques sur ce que je lis.